Contact center: (800) 123 456 7890 - Email: info@domain-name.com

Stopper L'avancement Du Surendettement

Stopper L'avancement Du Surendettement

Prêt renouvelable : exigeons plus de sévérité pour moins de familles brisées

l'avenir du credit renouvelable en franceDifficile d'essayer d'entrevoir de quelle manière pourraient progresser nos sociétés sans crédit. Rien d'étonnant, le crédit étant jusqu'à aujourd'hui la méthode de levée de fonds la plus répandue et la plus stable qui soit. S'il n'y a pas de crédit, pas de créations d'entreprises, d'achats immobiliers ni d'achats d'automobiles neuves. En somme, une situation économique cauchemardesque. S'il n'est pas nécessaire de contester le fondement même de l'emprunt, l’expansion du crédit à la consommation et ses conséquences néfastes sur les ménages est en revanche un phénomène beaucoup plus problématique.

En quoi le crédit revolving pose-t-il problème ?

Qu'il s'agisse d'un prêt hypothécaire pour une maison ou d'un emprunt professionnel, certains types d'emprunts sont incontournables pour la réalisation de projets importants. Pour les ménages, le prêt personnel est souvent nécessaire pour un achat de véhicule, aménager sa maison ou assurer les études de ses enfants. En fait, le crédit est peu critiqué lorsqu'il permet de concrétiser un projet bien défini et vraiment utile pour une personne ou pour une communauté (mais seulement si le taux d'intérêt reste correct). Si le projet du demandeur est solide et qu'il apporte en plus les éléments nécessaires en guise de garanties pour la banque, il ne devrait pas avoir trop d'inconvénients à lever des fonds. Un mode de crédit génère pourtant de vives réactions parmi les associations de défense des consommateurs : les crédits renouvelables. Ces types de prêt favorisent clairement les dérives, en raison d'abord de leurs taux d'intérêt extrêmement élevés (autour des 20% en moyenne), mais surtout en raison de leur système de « réserve d'argent » qui se reconstitue au fur et à mesure des échéances. Les clients l'utilisent principalement pour des achats en magasin grâce à une carte assortie, ou alors pour toujours avoir une réserve de disponible en cas de coup dur. Le danger, c'est que ces moyens de paiement sont une énorme incitation à l'excès, sans forcément se rendre compte du niveau de remboursement exigé. Bien que le gouvernement ait légèrement encadré cette pratique avec les lois Hamon et Lagarde (sans trop de contraintes pour les organismes de crédit), c'est bien sur le chemin de la suppression pure et simple que devront s'orienter les décideurs politiques demain.

Comme alternative, les établissements financiers devront adapter leurs offres en remplaçant le prêt renouvelable par un prêt personnel à taux moins excessif.

Soutenir le crédit en mettant en avant des modes de distribution parallèles

Si le prêt renouvelable est amené à disparaître, il est probable que ce soient les grandes surfaces et les e-commerçants qui en pâtiraient les premiers. Ce type de crédit est beaucoup utilisé pour acquérir des biens d'équipement (électroménager, meubles, électronique etc.). Malheureusement, rien ne dit que Les dangers du credit renouvelable organismes de crédit accepteraient de se mettre aux « petits prêts perso » pour combler la disparition du crédit renouvelable.
Il faudra alors rapidement trouver des solutions d'urgence.

La première idée serait de faire en sorte que le gouvernement accompagne les grandes chaînes de magasins afin qu'elles créent leur propre organisme de prêt. Cette nouvelle banque pourrait distribuer des prêts personnels avec un montant maximal limite et dont le taux d'intérêt serait plafonné par les pouvoirs publics. La gestion pourrait être confiée à une agence semi-publique ou alors à une société spécialisée et les administrateurs auraient un large pouvoir de décision. Si le client voit sa demande de crédit acceptée, il lui sera possible de décider librement (sous conditions toutefois) le niveau de ses mensualités. Le rassemblement des professionnels du marché pourra faire en sorte de munir cet organisme d'une grande force de frappe, pour leur propre intérêt et aussi celui des consommateurs.

Autre alternative, permettre le développement du prêt entre particuliers en soutenant la création d'une plateforme officielle de mise en relation. Avec cette plateforme, les emprunteurs réaliseraient une simulation suivie d'une demande de crédit en ligne. Après analyse du dossier, les prêteurs particuliers décideraient (ou non) d'octroyer le crédit. Le développement d'un tel réseau est facilement réalisable au niveau matériel. Toutefois, et pour une plus large adhésion du public au concept, une importante campagne marketing devra être menée.


La dernière piste : convaincre la BCE de financer directement des sociétés de crédit appartenant à l’État. L'avantage d'une telle opération, c'est que les capitaux investis transiteraient dans l'économie de tous les jours au lieu d'alimenter la spéculation sur les marchés boursiers.

Get Our Updated

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetue elit. Quisque eleLorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit.

 

Recent Post

Portfolio Content 15
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do…
Понедельник, 04 Ноябрь 2013 00:00

Portfolio Content 14
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do…
Понедельник, 04 Ноябрь 2013 00:00

Portfolio Content 13
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do…
Понедельник, 04 Ноябрь 2013 00:00

Portfolio Content 12
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do…
Понедельник, 04 Ноябрь 2013 00:00

Flickr Photos

About Us

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Proin sed odio et ante adipiscing lobortis. Quisque eleLorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit.

Contact Info

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Proin sed odio et ante adipiscing lobortis.

  1500 Vance Ave Memphis
  +123 (500) 456 7890
  info@domain-name.com

Newsletter

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Proin sed odio et ante adipiscing lobortis.